Brame3.jpg

CRÉATION EN 2023 DANS LE CADRE DE LA 5ÈME BIENNALE INTERNATIONALE DES ARTS DU CIRQUE

Fanny Soriano est artiste associée au Théâtre Jean Lurçat Scène nationale d'Aubusson.

PRODUCTION Cie Libertivore
COPRODUCTIONS ET DIFFUSION Archaos - Pôle national cirque - Marseille / Théâtre Jean Lurçat Scène nationale d'Aubusson / Pôle Arts de la scène - Friche de la Belle de Mai - Marseille / Waves Festival and Cantabile 2 / Théâtre Durance - Scène conventionnée d'intérêt national Art et Création - Pôle de développement culturel / Théâtre Jean Arp, Clamart / ACB Scène nationale Le Théâtre - Bar-le-Duc / Créteil - Maison des Arts / Le Carré Scène nationale de Château-Gontier / Circa Pôle national cirque Auch Gers Occitanie / Scènes & Cinés - Scène conventionnée d'intérêt national Art en Territoire / Théâtre Molière - Sète, scène nationale archipel de Thau / EN COURS
DIFFUSION Le ZEF Scène nationale de Marseille / Le Théâtre Scène nationale d'Angoulême / Théâtre de la Cité internationale, Paris / La Faïencerie Théâtre de Creil / EN COURS
SOUTIENS La compagnie Libertivore est conventionnée par la DRAC PACA. Aide nationale à la création cirque de la DGCA / Aide à l'exploitation de la Région SUD / Aide au fonctionnement du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône / Avec le soutien du Département des Bouches-du-Rhône-Centre départemental de créations en résidence / Aide à la production de la Ville de Marseille / EN COURS Avec le soutien du Jeune Cirque National - Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne 

Référent production et diffusion : Sarah Mégard / 06 88 22 64 41

sarah.megard@full-full.fr

Référent administration : Elyane Buisson / 06 03 44 63 02

e.buisson@azadproduction.com

Référent technique : Vincent Van Tilbeurgh / 06 12 51 51 52 /

vincent.vantil@gmail.com

 
 
Brame
Création 2023

Tout public à partir de 8 ans
En salle - en frontal
Durée prévisionnelle : de 1h15 à 1h45

Écriture, chorégraphie et scénographie Fanny Soriano
Interprétation Antonin Bailles, Hector Diaz Mallea, Nilda Martinez, Erika Matagne, Joana Nicioli, Johnson Saint-Felix, Laura Terrancle, Céline Vaillier
Musique Grégory Cosenza 

Lumière Thierry Capéran 

Costumes Romane Cassard
Regard scénographique Domitille Martin
Collaboration chorégraphique Anne-Gaëlle Thiriot
Construction Sylvain Ohl 

Construction décor Géraldine Blin et Johanne Bailly
Assistanat à la chorégraphie Noémie Deumié
Régie générale et plateau Vincent Van Tilbeurgh et Marion Bottaro

 

On dit souvent que l’amour donne à notre existence toute sa substance, sa saveur. La vie ne se résumerait-elle donc qu'à une quête inlassable d'amour ? Sommes-nous des funambules du quotidien, recherchant l’équilibre entre aimer et être aimé ? Et que dire donc de nos comportements, nos façons d'être et d'apparaitre et même notre raison d’Etre ? Serions-nous déterminés, formatés, pour séduire, attirer ou conquérir l’être désiré ?

De mon côté, j’ai toujours été une piètre séductrice. Paralysée dès mes premiers sentiments, je perds mes moyens, et suis incapable d’avoir une conversation sensée, voire même de marcher normalement. Aussi, j'ai toujours été fascinée par les différents rituels de séduction que j'ai pris le temps d'observer. Ils dévoilent souvent des aspects dissimulés de nos personnalités, nous mettent en état de fragilité, de maladresse, tout en nous insufflant parfois une certaine audace, pour trouver le courage de nous dépasser, de prendre des risques pour oser impressionner et séduire. Mais, dans l’incroyable complexité des relations humaines, je sais aussi que ce qui peut sembler être un handicap pour rencontrer l'Amour, peut également se transformer en force. Pour ma part, si mes mots ne sortaient pas de ma bouche, je les ai fait émerger par mon corps. Est-ce pour cette raison que j’ai choisi les Arts du Cirque, et créé via mes spectacles un espace de séduction ritualisé qui palie à ma timidité ? Et nous, artistes de cirque, ne mettons-nous pas nos vies en danger pour impressionner, dans une quête perpétuelle de séduction du public ? Alors que pour beaucoup d’entre nous « déclarer sa flamme » semble bien plus risqué qu’une périlleuse acrobatie.

J'aime l’expression de « tomber amoureux » et ce qu'elle véhicule secrètement : une idée de chute, de mise en danger, mais aussi une sensation d’ivresse et de lâcher-prise... Et souvent je me demande si l'Amour ne serait pas ... un grand cirque.

 

Télécharger le dossier artistique