La Fauve - Arthur Sidoroff

La Fauve est une compagnie de cirque croisant plusieurs disciplines telles que la scénographie, la danse, l’art équestre et la musique. Son travail s’inscrit dans la recherche d’un « corps sensible » d’où elle puise ses propres ressorts dramaturgiques grâce à un engagement physique puissant. Le rapport spectateur-acteur qu’induit le corps dans l’espace est un autre questionnement fort dans la compagnie.
A travers différents dispositifs scénographiques, La Fauve invite le public au plus près de l’espace de jeu, gommant la frontière regardant-regardé, inventant de nouveaux rythmes. 

Le « spectacle » fait alors place à l’expérience partagée. 

 

Arthur a commencé le cirque durant l’adolescence à Vitry-sur-Seine, dans le 94. Il a ensuite passé un CAP de palefrenier-soigneur d’équidés dans le milieu du spectacle équestre et itinérant. Après 5 ans passés aux côtés des chevaux, il entre à l’École Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois où il découvre le fil, puis poursuit sa formation à l’Académie Fratellini pendant 3 ans.

Arthur collabore avec la compagnie de danse hip-hop londonienne Far From The Norm avec qui il part en tournée européenne.

À sa sortie, il intègre le théâtre équestre Zingaro pour la création On achève bien les anges.

Il travaillera ensuite sur différents projets, notamment avec le collectif AOC sur le spectacle Piano sur le fil avec Bachar Mar Khalife et Gaëtan Levêque. Avec Marion Collé et le collectif Porte 27 il créé à l’Institut du Monde Arabe En attendant le dernier ciel, spectacle hommage à la poésie de Mahmoud Darwich. En juin 2019 il créé Robert n’a pas de paillettes en duo avec le musicien Thomas Caillou, spectacle produit par le Plus Petit Cirque du Monde (PPCM).

Dans le cadre de l’évènement Nuit Blanche 2020 au Kilowatt à Vitry-sur- Seine, il créé le spectacle Masse, partition pour douze artistes et un cheval. Cette création in-situ utilise le décor d’une centrale à charbon EDF et joue des contrastes entre le site industriel et la présence du cheval.

Toujours avec le PPCM il participe à des projets de cirque social qui l’emmènent en Guadeloupe et à Kingston en Jamaïque.

Suite à cette expérience il débute sa collaboration avec le bureau de production Full-Full et fonde la compagnie La Fauve, une compagnie pluridisciplinaire centrée sur la présence durable du cheval dans un territoire. Avec cette implantation de l’animal en milieu urbain, La Fauve souhaite porter des projets qui questionnent le lien entre proposition artistique, projet social et politique et actions culturelles.