FB_IMG_1602085270153.png

Production : Full Full / La Fauve​

Coproduction et accueil en résidence : Plus Petit Cirque du Monde, l’Azimut, PNC Antony – Châtenay-Malabry, Avec le soutien de L’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires

Référente diffusion : Sarah Mégard / 06 88 22 64 41

sarah.megard@full-full.fr

Référent production : Nicolas Feniou / 06 75 75 62 70

nicolas.feniou@full-full.fr

Référent administration : Guillaume André / 06 29 52 68 97

g.andre@full-full.fr

Référent technique : Arthur Sidoroff / 06 66 59 95 50

arthur.sidoroff@yahoo.fr

Arthur%20Johnny_edited.jpg
 
 
Rêve Parade
Création 2020

Création In-situ à géométrie variable pour acrobates, musiciens et chevaux

Extérieur et chapiteau

Tout public

La Fauve est une compagnie de cirque croisant plusieurs disciplines transverses tel que la scénographie, la danse, l'art équestre, la musique et la vidéo. Son travail s'inscrit dans la recherche d'un « corps sensible » d'où elle puise ses propres ressorts dramaturgiques grâce à un engagement physique puissant. Si le corps est un des points de départ, l'espace et le rapports spectateur-acteur qu'il induit est un questionnement fort de la compagnie. A travers différent dispositif scénographique, elle invite le public au plus près de l'espace de jeux gommant ainsi la frontière regardant-regardé, réinventant ses propres rites le « spectacle » fait alors place à l'expérience partagée.

 

La Fauve imagine des mises en scène à la fois intimes comme le spectacle Robert n’a pas de paillettes et/ou spectaculaire comme le spectacle Masse créé pour la Nuit Blanche 2020 à Vitry-sur-Seine.

Dans cette dernière création, l'humain et l'animal se frottent, se jettent, se fondent dans la matière. Tel une équipé sauvage, La Fauve nous entraine dans une transe primitive comme un chant nous rappellent à la vie.

 

Le fil et le cheval sont deux pratiques intrinsèquement liées aux notions de déséquilibre et de gravité. La Fauve compose une écriture brute et vivante à partir de ces deux dimensions laissant une place à la dramaturgie de l’imprévu.

La musique live accompagne les évolutions de l’acrobate et de l’animal, et tente d’en suivre les aléas. Il devient tour à tour appui et guide pour l’acrobate et le cheval. Ensemble, ils vont écrire une partition mouvante, des moments d’osmose, à la merci de ruptures brutales liées à la chute.

 

Toujours attentifs aux uns et aux autres, les artistes créent un chemin où ils avancent ensemble, à tâtons ou à grandes enjambées en fonction de ce qui se passe sur la piste.

 

C’est ce chemin qui sera réinventé à chaque fois pour « Rêve parade », au gré des artistes invités, musiciens, danseurs, chevaux.

La partition sera réécrite pour chaque lieu dans lesquels La Fauve installera son camp.

 

Un laboratoire de recherche artistique à ciel ouvert

 

Le projet Rave Parade est un laboratoire de recherche artistique à ciel ouvert qui nécessite la présence, l’installation et le campement de l’équipe pendant 2 semaines minimum.

 

Déroulé des deux semaines :  

 

  • La première semaine est dédiée à :

    • la mise en espace du campement

    • la rencontre avec les habitants du quartier à travers des pérégrinations à cheval

    • la présentation du spectacle « Robert n’a pas de paillette » sur le campement

 

  • La deuxième semaine est dédiée à :

    • une résidence artistique 

    • des ateliers à destinations des habitants en lien avec les recherches corporelles et musicales développés durant la résidence

    • la présentation des recherches artistiques sous la forme d’un spectacle

Télécharger le dossier